« Hip-Hop Justice » à La Busserine – 9 juillet 2016

 

 

Le Studio Mobile s’installe à la journée Hip-Hop Justice, au centre social l’Agora, à La Busserine.  « Face aux violences policières, on est là aujourd’hui pour construire des outils, pour se donner de la force. En utilisant la force de la danse, la force du rap, la force du hip-hop » : 3h18 de témoignages, reportages et moments de libre antenne, en plein air, en direct, et sans censure.

 

image4

« Hip-Hop Justice », c’était toute une journée à l’initiative des collectifs Angles Morts & La Classe Dangereuse, et accueillie par le centre social l’Agora. « Une rencontre ouverte autour de la question « COMMENT AGIR FACE AUX VIOLENCES POLICIÈRES? ». Elle aura lieu en présence de familles en lutte touchées par les violences de la police. Nous échangerons ensemble dans l’optique de libérer une parole trop souvent tue et de rompre avec une certaine forme d’isolement. Vous pourrez ainsi venir témoigner et partager librement vos expériences et vos points de vue.« 

Hip-Hop Justice, c’était aussi une journée conviviale et festive, avec des ateliers de boxe, cascades, graff, ainsi que des spectacles de danse et des concerts … de hip-hop.

Lien de téléchargement du plateau dans son intégralité : ici.

Partie 1 :

 

  • 3′ – Présentation de la journée et des collectifs : Rania, pour le centre social Agora et l’association Alafou; Jo pour le collectif Angles Morts; Dario pour la Classe Dangereuse.
  • 11′ – Interlude musical – AL, « Le Pays Des Lumières »Morad
  • 14′ – Intervention du papa de Amine, lycéen violenté par la police lors du mouvement contre la loi travail. Ecouter le récit de ces violences ici.
  • 15′ – Lahouari Ben Mohamed, assassiné lors d’un contrôle à la Busserine, le 18 octobre 1981. Diff
    usion d’un court métrage réalisé par Stop le Contrôle Au Faciès
  • 21′ – Intervention d’une personne du cercle de proches de Lahouari Ben Mohamed, à l’époque.
  • 23 – Interlude musical – Mohamed Bouzidi – « Yaoulidi! Mon fils!« 
  • 30′ – Extraits du témoignage de la famille de Morad, tué par la police à Fontvert, en avril 2014. Témoignage dans son intégralité ici. (Emission Libre Débat, Octobre 2014)
  • 50′ – Présentation du collectif Elite 13, auto-défense et cascade

(Morad, par Ozas)

Partie 2 :

 

image3

  • Discussion avec Farid El Yamni, frère de Wissam El Yamni, tué par la police à Clermont Ferrand, le 1er janvier 2012  & Collectif Urgence Notre Police Assassine.
  • 22′ –  Les MCs de Clermont se sont associés pour morceau : 12 mesures pour Wissam
  • 35 – « On peut pas être à la fois dans le camp de la police et dans le camp des gens des quartiers ». Réactions de jeunes présents suite à l’intervention de Farid El Yamni.
  • 43′ – Interlude musical – Morceau de Enzo, qui sera sur scène plus tard dans la soirée.

 

 

Partie 3 :

 

  • 4′ – Extraits de reportage réalisé à la conférence de presse donné par la famille Kraiker, dont la mère et les enfants ont été violentés à Pantin (93), en décembre 2015. Source : émission Au Fond Près Du Radiateur, Paris-Banlieues.
  • 22′ – « Radio Gogo! » C’est Adem au micro.image9
  • 24′ – Suite du reportage avec la famille Kraiker.
  • 35′ – Interlude musical – Lacraps x L’amiral, Doucement mais sûrement.
  • 40′ – Free-styles!
  • 1h08 – Interlude musical – Dead Prez, Police State
  • 1h13 – Débrieff de la discussion de l’après-midi.
  • 1h19 – Témoignage de Fadela, arrêtée quelques jours auparavant et placée en GAV pour avoir manifester lors d’un passage de Cazeneuve à Marseille.

 

LogoMerci à toutes les personnes venues témoigner, écouter, échanger, soutenir, 
Merci aux collectifs Angles MortsMarronneurs Prod, La Classe Dangereuse, 
Merci à Alafou, 
Merci à toute l'indispensable équipe cuisine,  
et évidemment au Centre Social l'Agora, 

Merci à l’équipe radio pour la régie, la réalisation et l’animation. 
Merci à Double Face, Cent Blaze, Metah, Ladja & L'amir'al, 
ainsi qu'à tous les cascadeur.eu.ses, boxeur.euse.s, rappeur.euse.s, 
danseur.eu.ses, DJs, qui ont mis l'ambiance le jour-même, 

Merci aux familles des victimes de la police présentes ce jour-là.  

Forces et solidarité.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés